IFI et SCI mauvais mélange ?

Le Conseil constitutionnel a jugé que la résidence principale détenue en SCI ne pouvait bénéficier de l’abattement de 30 % prévu par le CGI.

Dès lors, en réservant le bénéfice de l'abattement de 30 % sur la valeur vénale réelle de l'immeuble aux redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune qui occupent à titre de résidence principale un bien dont ils sont propriétaires, le législateur a institué une différence de traitement, fondée sur une différence de situation, en rapport direct avec l'objet de la loi. Les griefs tirés de la méconnaissance des principes d'égalité devant la loi et devant les charges publiques doivent donc être écartés.

 

Par conséquent, les mots « par son propriétaire » figurant à la première phrase du second alinéa de l'article 885 S du code général des impôts, qui ne méconnaissent aucun autre droit ou liberté que la Constitution garantit, doivent être déclarés conformes à la Constitution.

Décision n° 2019-820 QPC du 17 janvier 2020

Nous contacter pour votre déclaration

Fichier 22-01-2017 23 42 51_edited.jpg

Pas d'abattement de 30% pour la résidence principale détenue en SCI